5 juin 2012

Le Cercle des poètes disparus de Nancy H. Kleinbaum (23/03/2012)

http://www.livraddict.com/biblio/couverture/couv63619624.jpg 

Présentation de l'éditeur

Il fut leur inspiration. Il a transformé leur vie à jamais. A Welton, un austère collège du Vermont, dans les années 60, la vie studieuse des pensionnaires est bouleversée par l'arrivée d'un nouveau professeur de lettres, M. Keating. Ce pédagogue peu orthodoxe va leur communiquer sa passion de la poésie, de la liberté, de l'anticonformisme, secouant la poussière des autorités parentales, académiques et sociales. Même si le drame - le suicide d'un adolescent - déchire finalement cette expérience unique, même si Keating doit quitter le collège, il restera pour tous celui qui leur a fait découvrir le sens de la vie.
Le roman du film-événement de Peter Weir, Oscar 1990 du meilleur scénario, qui a bouleversé des centaines de milliers de spectateurs.


Poche: 192 pages
Editeur : Le Livre de Poche; Édition : Éditions Michel Lafon, 1990 (1 novembre 1991)
Collection : Littérature & Documents
Langue : Français
ISBN-10: 2253058157
ISBN-13: 978-2253058151

Pourquoi ce livre ?

Et bien justement parce que j'ai fait partie des centaines de milliers de spectateurs bouleversés... Je l'ai vu plusieurs fois et je me suis toujours dit que j'allais le lire un jour... J'ai profité d'une lecture commune pour le faire...
Voici d'ailleurs les autres participants à cette lecture organisée par Nekotenshi.
Caya, Simi, mimi54, Lizi, et Aniouchka

Il fait aussi parti de ma liste pour le challenge ABC
http://1.bp.blogspot.com/-28XUH6FBZFE/TqlFLmItFLI/AAAAAAAAAYg/0jwEnB8sRFM/s1600/bani%25C3%25A8re-blog-challenge.jpg

De quoi ça parle ?

C'est l'histoire de la vie dans un collège huppé d'Angleterre. Sous ses règles rigides, les étudiants sont promis à un avenir radieux. Sauf quand l'arrivée d'un nouveau professeur fait changer les mentalités jusqu'à un drame affreux. Mais quel prix peut avoir le fait d'apprendre à profiter de la vie ?

Et t'en penses quoi ?

J'ai aimé le film, j'ai donc aimé le livre puisque celui-ci a été suivi à la lettre ! C'était assez drôle parce que bien que j'aie vu le film il y a assez longtemps, je revoyais tous les acteurs dans ma tête (en particulier le génialissime Robin Williams)
Le livre est écrit très efficacement et se parcourt très vite.
Bon, connaissant l'histoire par coeur, je n'ai pas eu de rebondissement, mais elle est de celles qu'on peut relire sans fin sans être lassé.
C'est une bonne représentation des milieux bourgeois anglais du milieu du vingtième siècle. Stricte, dirigiste, traditionnel. Du coup, moi qui aime déjà beaucoup cette mentalité du Carpe Diem et du fait de profiter de chaque moment qui passe, j'ai encore plus adhéré vu le contexte. On suit avec plaisir les péripéties de ces jeunes à qui il est si facile de s'identifier ! On a tous voulu braver l'autorité et pouvoir expérimenter sa vie comme on le souhaite !
Et puis, prendre le temps de vivre est quelque chose qu'il est difficile à faire de nos jours, avec la société qui va si vite que l'on a plus le temps de rien.
Les personnages restent tous aussi attachants avec une petite préférence de ma part pour Keating et Neil. La fin est poignante et rappelle que ce sera toujours ainsi. Il faudra toujours quelque chose d'affreux pour qu'on se rende compte qu'on se trompe.

Ce livre est une belle leçon de vie. Limite, il devrait être lecture obligatoire au lycée parce que les valeurs qu'il porte sont vraiment importantes, je trouve.
Après, je ne suis pas une grande amatrice de poèmes. Mais c'est un détail et au final leur lecture a été assez plaisante.

Ah, combien de fois j'ai rêvé d'avoir un professeur que je respecterais tellement que je pourrais monter sur le bureau et lui crier O capitaine, mon capitaine !

En conclusion ?

C'est un must have read ! Ce n'est pas un coup de coeur, c'est un classique ! C'est un drame qui donne vraiment à réfléchir. Il vaut vraiment le coût !
Alors, Carpe Diem !
 

 
 


       
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour votre commentaire :D